Les Chroniques des Féals

14 avril 2017



Auteur : Mathieu Gaborit
Genre : Fantasy
Edition : Editions France Loisirs
Pages : 800 pages
Parution : Juillet 2016

Résumé :
Il est un endroit légendaire, au cœur de l'Empire de Grif', dont on ne parle qu'à voix basse : la Tour Ecarlate. Un donjon de pierre rouge entouré de crainte et de mystère. Cette tour est la demeure des phéniciers. Ces mages, depuis la nuit des temps, gardent un terrible secret qui s'avérera vital dans la guerre qui s'annonce. Januel est l'un d'eux. Il a été choisi pour faire renaître le phénix de l'empereur, afin de sceller l'alliance des royaumes contre leur ennemi surgi du domaine des morts : la Charogne. Mais c'est un drame qui attend le jeune homme et qui le jette sur les routes, seul face à son destin...


Mon avis :
J’ai trouvé cette intégrale en braderie à un prix carrément abordable. Je suis toujours curieuse de découvrir un univers de fantasy. La couverture a achevé de me convaincre, on y voit un phénix, j’aime beaucoup les créatures fantastiques, un autre point que je voulais découvrir. Je n’ai pas été déçu, les créatures fantastiques sont omniprésentes et l’univers est extrêmement intéressant.

On découvre un jeune homme, Januel, qui est apprenti dans la guilde des phéniciers, dans le M’Onde. Il va être choisi pour la renaissance du phénix des origines, appartenant à l’empereur. Suite à cette renaissance, les péripéties vont s’enchainer pour Januel car les ennemis sont aux portes de son monde. Il va rencontrer des alliés, mais aussi des traîtres et ces ennemis. L’intrigue est assez complexe. A plusieurs moments dans l’intégrale, je n’ai pas forcément tout compris aux explications. Cela n’a pas gêné ma lecture, car dans les univers de fantasy, j’accepte de ne pas tout comprendre au premier abord. Le texte est dense, il y a énormément de détail sur les différentes guildes et les habitudes des différents royaumes. Cependant, certains points ne sont pas assez détailler selon moi et ça entraine des incompréhensions. D’ailleurs, je n’ai pas vraiment compris la toute fin, mais selon moi, ça finit plutôt comme je l’avais imaginé et ça me va ! La présence des créatures fantastique rend le récit original. J’ai adoré découvrir ou redécouvrir ces créatures dans l’univers et leur relation avec les êtres humains. On y rencontre des licornes, des phénix, des dragons, des tarasques, des griffons, des chimères, des aspics, des basilics, des caladres ou des pégases. Ils sont associés à des pouvoirs et des capacités spécifiques.

L’écriture de l’auteur n’est pas toujours fluide. Il y a quelques répétitions dans le texte, ce qui alourdit l’ensemble. Il y a quelques longueurs notamment sur les états d’âmes des personnages. L’écriture est assez visuel, je n’ai pas eu de mal à visualiser les différents paysages. Les lieux géographiques sont pourtant très différents les uns des autres.

On rencontre Januel qui est un jeune homme de 17 ans. Il est arrivé à 14 ans dans la guilde après un drame qui l’a rendu orphelin. Il va devenir phénicien et pour finir son apprentissage, il doit faire renaitre un phénix. Au début, Januel est peu sur de lui, il ne se sent pas capable de faire ce que les autres attendent de lui. Au fur et à mesure des événements tragiques que le personnage subit, il va prendre confiance en lui. Je trouve que l’évolution du jeune homme est très intéressante, il était un adolescent, qui a vécu des atrocités et qui n’a pas vu le monde pendant 3 ans, à un héros malgré lui et un leader incontesté. Pour aider Januel dans sa quête, Scende qui est une mercenaire qui a voyagé partout dans le M’Onde. Elle va protéger Januel et le conduire jusqu’à la tour principale de sa guilde. Peu à peu, on découvre certains secrets qui la hantent. J’ai adoré ce personnage, mais je trouve qu’elle aurait pu être plus approfondie. C’est ce que je reprocherai à l’auteur par rapport aux personnages secondaires, certains ne sont pas assez approfondis. Sur les 800 pages, je pense qu’il aurait été possible de détailler leur histoire, ce qu’ils les ont amené à faire les choix qui vont faire. Les personnages principaux sont souvent hantés par un passé douloureux, que l’on va découvrir petit à petit.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé découvrir cet univers de fantasy français. L’auteur a des idées qui m’ont beaucoup plu, malgré des points négatifs dans le récit. Les 800 pages passent assez vite et j’ai vite été prise dans l’histoire. 

🌟🌟🌟🌟

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire