La Confrérie de la Dague Noire, tome 1 : L’amant Ténébreux

10 mars 2017


Auteur : J. R. Ward
Genre : Bit-lit
Edition : Milady
Pages : 559 pages
Parution : 10 Juin 2010

Résumé :
Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…



Mon avis :
J’ai enfin commencé la saga de la Confrérie de la Dague Noire. J’ai eu ma période « découverte de la bit-lit » avec les Vampires de Chicago ou Mercy Thompson. J’avais beaucoup entendu parler de cette saga sur les chaines Booktube de Lili Bouquine et Moody Take a Book. J’étais curieuse de lire le premier tome.

Dans ce livre, l’auteure nous raconte l’histoire de Beth, une vampire en devenir qui est à demi-humaine. Elle n’est pas au courant de sa différence jusqu’à ce que Kollher, le chef de la Confrérie de la Dague Noire, lui annonce qu’elle est une vampire, à la mort du père de Beth qui était un vampire. Va s’en suivre une série de rebondissements qui étoffe la romance. J’ai bien aimé l’histoire développé dans cette saga. Je savais que c’était une saga de tome compagnon, et donc que la romance serait prédominante. Celle-ci était sympa mais prévisible, je n’ai pas pu m’empêcher de lever les yeux au ciel. Mais j’attendais la suite à chaque fois que je reposais le roman. L’univers est assez intéressant, pour une fois les vampires ne sont pas les êtres tout-puissants. Dans cet univers, les vampires ont des ennemis puissants et sont un peuple désunis. J’ai beaucoup aimé avoir une histoire qui met en avant les points faibles des vampires. J’ai beaucoup apprécié la mythologie mise en place dans cet univers, et j’ai hâte de découvrir encore plus de détails.

Pour les personnages, on rencontre Beth qui va découvrir qu’elle est une demi-vampire. Au début de l’histoire, elle ne se sent pas bien dans sa vie et souhaite des changements dans sa vie. Des changements, il va en avoir quand elle va rencontrer Kollher. Ca va être le coup de foudre. J’ai aimé qu’elle ne change pas radicalement de caractère quand elle va découvrir ce qu’elle est. Elle ne va pas devenir particulièrement bad-ass parce qu’elle est une vampire. Mais par contre, je trouve qu’elle se soumet un peu facilement aux vampires masculins. Kollher est le dernier vampire pur-sang. Parce ce fait, il est le roi des vampires mais il ne veut pas accepter cette responsabilité. Il est vulgaire, froid, agressif et violent. Puis, il rencontre Beth et pouf ! il devient aimant, gentil, presque agréable… le miracle de l’amour… Là, le changement est palpable et je trouve ça, un peu dommage. Mais j’ai apprécié le personnage en général. Les membres de la Confrérie sont super intéressant, mais très peu développé (ils vont avoir chacun un tome, si j’ai bien compris). Je trouve que la Confrérie est le point positif principal dans ce roman. Butch est un policier, ami de Beth, il va découvrir les vampires et va les aider. Je me pose la question de ce qu’il vient faire dans ce roman, il n’est pas vraiment utile mais je pense que l’on va en découvrir plus dans les tomes suivants. Parlons des méchants ! Ils sont génialissime, je trouve qu’ils sont vraiment détestables. C’est une organisation de « mort-vivants » similaire aux vampires, mais en plus organisé et ils ont l’avantage pour quasiment tout.

L’écriture de l’auteure est sympa mais je trouve qu’il y a quelques répétitions dans le récit, ce qui m’a fait un peu tiquer. Mais j’ai quand même dévoré le roman. J’ai aimé le fait d’avoir un point de vue omniscient, mais en suivant plusieurs personnages principaux. On suit Beth, Kollher et Butch, mais aussi Marissa ou Havers. Je trouve que ça donne un aperçu de la psychologie des personnages, mais de ce fait, le couple principal n’est peut-être pas autant développé que ce que j’aurais imaginé. Un petit point négatif est le langage des personnages. Il est assez vulgaire, ce qui ne me dérange pas vraiment. Mais, je trouve que la façon de parler des personnages n’est pas très agréable à lire. Ce n’est pas du langage courant, c’est plus familier et cela ne m’a pas vraiment plus. Cependant, ça ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture.

Pour conclure, j’ai plutôt apprécié ce premier tome. Les personnages sont le point fort de ce roman. L’univers est sympa, mais ce tome est clairement introductif pour ce point. J’ai hâte d’en découvrir plus et surtout de découvrir les autres personnages de la Confrérie de la Dague Noire. J’ai le deuxième tome dans ma PAL et je vais essayer de le lire rapidement.

🌟🌟🌟

La Confrérie de la Dague Noire : (Saga en cours)
- Tome 1 : L’Amant ténébreux
- Tome 2 : L’Amant éternel
- Tome 3 : L’Amant furieux
- Tome 4 : L’Amant révélé
- Tome 5 : L’Amant délivré
- Tome 6 : L’Amant consacré
- Tome 7 : L’Amant vengeur
- Tome 8 : L’Amant réincarné
- Tome 9 : L’Amant déchainé
- Tome 10 : L’Amant ressuscité
- Tome 11 : L’Amant désiré
- Tome 12 : L’Amant souverain
- Tome 13 : L’Amant des ombres
- Tome 14 : L’Amant sauvage

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire