Ivy Years, tome 1 : Notre année trouble

22 mars 2017

Auteur : Sarina Bowen
Genre : Romance
Edition : Autoédité
Pages : 288 pages
Parution : 2 Novembre 2016

Résumé :
Le sport qu’elle aime est devenu inaccessible. Le garçon qu’elle aime n’est pas libre. Que lui reste-t-il ?
Elle s’attendait à intégrer l’Université de Harkness en tant que joueuse de hockey sur glace. Mais à la suite d’un accident grave, c’est en fauteuil roulant que Corey Callahan doit commencer les cours ?
Son voisin de palier, dans sa résidence accessible aux personnes à mobilité réduite, est trop beau pour être vrai. Il s’appelle Adam Hartley, et c’est un autre joueur de hockey handicapé par deux blessures à la même jambe. Il ne joue pas dans la même ligue que Corey. Et puis, il est déjà pris.
Pourtant, une amitié hors du commun va naître entre Corey et Hartley, dans le « ghetto des éclopés » du bâtiment McHerrin. Autour de leurs plateaux de cafétéria et de leurs parties de jeux vidéo, ils se serrent les coudes pour affronter des déceptions qu’ils sont les seuls à pouvoir comprendre. 

Mon avis :
Quand j’ai vu ce roman sur Booktube, j’ai tout de suite été intéressée par l’un des sujets principaux qui est le handicap. On ne voit pas beaucoup le handicap dans la littérature jeunesse, surtout quand c’est le personnage féminin principal qui en est atteint. Je n’avais pas d’attente particulière, car je lis peu de romance pure. Cependant, j’ai bien accroché à l’histoire et aux personnages.

L’histoire commence avec Corey qui est paraplégique, elle n’a plus aucun sensation dans les membres inférieurs. C’était une hockeyeuse dans son lycée, et elle vit mal de ne plus pratiquer son sport. Au début de l’histoire, elle rentre en première année à l’université. Elle va rencontrer des personnages, handicapées ou non. On va suivre son parcours durant cette première année, avec ses difficultés à s’intégrer malgré son handicap. Mais aussi, les bons moments avec des amitiés qui vont se développer comme avec Dana, sa colocataire ou Adam, le voisin hockeyeur blessé. J’ai bien aimé le récit. L’histoire est simple mais bien amené selon moi. Le fait que l’auteure associe la romance avec le handicap rend le tout très intéressant. Je trouve que le handicap est bien traité. Etant dans le domaine paramédical, j’ai des connaissances sur le sujet. Mais j’ai aimé avoir le point de vue de Corey, de savoir comment elle a vécu le changement de ses habitudes de vie. Il y a quelques passages où l’on a des références médicales notamment avec les séances de rééducation.

Pour passer aux personnages, Corey est une jeune fille qui va se retrouver coincée dans un fauteuil roulant après un accident. Au lieu de s’apitoyer sur son sort, elle va quand même aller à l’université, comme elle l’avait prévu quand elle était sur ses deux jambes. J’ai apprécié Corey. Elle est forte et n’abandonne pas malgré les difficultés de sa nouvelle condition. Elle déteste que les autres la voient diminuée. Elle évolue durant cette première année à l’université en fonction des rencontres plus ou moins bonnes qu’elle va faire. Elle va notamment rencontrer Dana, elle aussi en première année. Elle va aider Corey dans les gestes de la vie quotidienne, mais aussi d’un point de vue plus psychologique, comme le fait de se sentir toujours féminine malgré le handicap.
Adam est le voisin de Corey, il est dans la section handicapé du campus, car il s’est brisé la jambe lors d’une soirée arrosée. Il va vite se rapprocher de Corey, grâce au hockey et un jeu vidéo. Ils vont aussi s’entraider dans les galères, car le campus n’est pas toujours adapté pour les handicapés temporaire ou permanent. J’ai apprécié le personnage d’Adam, mais si, comme les autres personnages, il est assez stéréotypé. C’est le sportif beau gosse, mais avec quelques fêlures dans son histoire. Son meilleur ami est le sportif tombeur, qui change de fille tous les soirs. Corey est la jeune fille, qui a vécu un drame, qui ne se croit pas attirante, qui en pince pour le plus beau garçon du campus. Sa colocataire, va devenir sa meilleure amie et est une fille extravertie qui va la pousser à faire des choses qu’elle n’aurait pas fait seule. Même sans lire énormément de romance, je trouve que ça fait déjà-vu au niveau des personnages.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé cette romance, malgré les personnages-bateaux des romances young-adult. Cependant, l’approche du handicap contrebalance efficacement ces stéréotypes, donnant finalement de l’originalité dans le récit. L’histoire est mignonne, je me suis détendue en la lisant et je n’en cherchais pas plus. Ce roman est le tome 1  d’une série de tome compagnon. Je ne sais pas encore si je lirai le tome 2 car j’ai un peu peur que ce que j’ai apprécié avec le handicap dans le premier tome, ne soit plus présent dans le tome suivant.

🌟🌟🌟🌟

Ivy Years : (saga en cours)
-    Notre année trouble
-    Notre année cachée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire