La Croix des assassins

20 janvier 2017

Auteur : Eric Giacometti & Jacques Ravenne
Genre : Thriller
Edition : Pocket
Pages : 624 pages
Parution : 11 Juin 2009

Résumé :
Une nouvelle race de tueurs a vu le jour. Des initiés qui ne connaissent plus la douleur, ni physique ni morale. Des élites, patrons de multinationales et hommes politiques, qui ont abandonné toute humanité pour s’emparer du pouvoir suprême. Ce sont les membres de la loge Kadosh Kaos. Ce sont des Assassins… 
Quand la franc-maçonnerie découvre l’existence de cette loge sauvage, le commissaire Antoine Marcas est choisi pour infiltrer ce groupuscule qui ne cesse de s’étendre. Mais ce que Marcas ignore, c’est qu’il va devoir affronter un terrible secret séculaire que se sont disputé les Templiers et la secte musulmane des Assassins. 
Jamais une mission n’aura mené le frère Marcas aussi loin. Car il devra, lui aussi, accepter de suivre la Croix des Assassins…

Mon avis :
J’ai acheté La Croix des Assassins lors d’une brocante en bas de chez moi. J’aime beaucoup les thrillers historiques où il y a deux intrigues qui se déroulent à deux périodes différentes. J’avais déjà entendu parler des Giacometti Ravenne par le passé mais je n’en avais jamais lu. J’essaye de lire plus de romanciers français et ceux-ci sont plutôt connus. Quand je n’ai acheté, je ne savais pas que c’était le tome 4 de la série avec le commissaire Marcas.

Il y a trois intrigues qui se déroulent en même temps. L’une, principale avec une enquête du commissaire Marcas à notre époque. Une autre, avec un P-DG d’une multinationale et des meurtres qui se situe aussi à notre époque. Et enfin, la dernière au 13ème siècle avec les templiers au Moyen-Orient. La partie du Moyen-Orient explique les origines des deux intrigues modernes. Mais ces deux intrigues modernes ne vont jamais se rejoindre. Elles sont liées de plusieurs manières et les permettent d’expliquer différents choses à propos de la loge. J’aurais aimé qu’il y ait un lien plus approfondie entre les deux intrigues modernes. J’ai trouvé que celle avec le P-DG était inutile car au final tout est expliqué avec le commissaire Marcas. Cependant, l’intrigue qui se déroule au 13ème siècle, m’a beaucoup plu. J’aime découvrir comment ça pouvait être durant les croisades surtout avec les Templiers. J’ai aussi aimé découvrir les origines de la Franc-maçonnerie. Le thriller est intéressant quand l’enquête et le suspense est au rendez-vous. Pour ce livre, il n’y a, selon moi, ni l’un ni l’autre. Il n’y a pas vraiment d’enquête à proprement parler, avec des indices. C’est plutôt la découverte de la loge et une succession d’événements macabres.

Je n’ai pas aimé ce roman. Les chapitres sont courts, ce qui peut être intéressant si cela permet à l’intrigue d’avancer vite. Mais ici, l’intrigue principale n’avance pas durant les trois quart du livre. Les longueurs se multiplient. L’histoire traine en longueur, que ce soit sur la partie du 13ème siècle ou celle des temps moderne.

Les personnages ne m’ont pas tapé dans l’œil ! Le commissaire Marcas est très peu développé, ce qui est normal car il y a trois tomes avant celui-ci. Il va rencontrer une comtesse avec qui il va passer son initiation à la loge Kadosh Kaos. Au Moyen-âge, on suit deux chevaliers templiers qui essayent de cacher le plus grand secret des Assassins. J'ai trouvé que les personnages en général ne sont pas très développés. Les chapitres courts ne permettent pas de développer le caractère et la profondeur de ceux-ci. C’est l’un des points qui a fait que ma lecture a été si décevante.


Pour conclure, cette lecture m’a beaucoup déçu. C’était long, les personnages n’étaient pas spécialement approfondis et l’intrigue ne cassait pas trois pattes à un canard, loin de là. Je ne pense pas lire un autre roman de Giacometti Ravenne. 

🌟🌟

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire